Enigme de la « crise forestière » en Afrique Centrale : une étude révèle l’impact de l’Homme sur les écosystèmes dès 2 600 ans

Une équipe
internationale, coordonnée par Yannick Garcin (Université
de Potsdam) et impliquant des chercheurs français de
l’IRD et de l’ENS de Lyon, a étudié les
sédiments lacustres dans le Sud du Cameroun pour résoudre
l’énigme de la « crise forestière » en
Afrique Centrale. Les résultats de cette étude, publiés
le 26 février 2018 dans la revue
Proceedings of the National Academy of Sciences
of the United States of America (PNAS),
révèlent que les transformations drastiques de
l’environnement forestier n’étaient pas le fruit
du changement climatique, mais d’origine
anthropique.Pour en savoir plus,
consulter le lien suivant: http://www.ird.fr/toute-l-actualite/actualites/communiques-et-dossiers-de-presse/cp-2018/enigme-de-la-crise-forestiere-en-afrique-centrale-une-etude-revele-l-impact-de-l-homme-sur-les-ecosystemes-des-2-600-ans

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s